La réglementation - règles de base

 

La pose des poêles à bois ou à granulés est régie par le DTU 24.1 (Document Technique Unifié) qui fixe les conditions techniques pour la construction des conduits de fumée destinés à évacuer les produits de combustion des appareils générateurs de chaleur (chaudières, calorifères ou poêles).

Il s’applique aux constructions neuves de conduits, des bâtiments neufs ou anciens, quelle que soit leur destination, ainsi qu’à la réfection complète des conduits individuels ou groupés existants.

L’installation d’un poêle est constituée de deux éléments indissociables pour en assurer le bon fonctionnement et la sécurité :

→ Le conduit de fumées, qui est destiné à évacuer les produits de combustion vers l’extérieur de la maison. Il démarre dans la pièce dans laquelle est installé le poêle et comprend la sortie de toit. Il doit être de section constante et de même forme sur toute la hauteur.

→ Le conduit de raccordement, qui est le conduit assurant la jonction entre la buse de l’appareil et le conduit de fumées.

 

Pour les conduits de fumées métalliques, les règles sont les  suivantes :

♦ Tracé :

Ils ne doivent pas comporter plus de deux dévoiements, c’est-à-dire plus d’une partie non verticale.
L’angle de ces dévoiements ne doit pas dépasser 45° avec la verticale.
La hauteur entre ces deux dévoiements est limitée à 5m.
Les dévoiements doivent permettre une section constante et sans discontinuité

 

♦ Traversées de planchers

Le conduit doit déboucher dans l’intégralité de sa section extérieure dans la pièce dans laquelle se trouve l’appareil à raccorder. Aucune jonction ou assemblage d’élément ne doit se trouver dans l’épaisseur d’un plancher ou dans le volume d’un faux plafond.

 

 ♦ Sortie de toit

 Le débouché du conduit de fumées doit être situé à 40cm au moins  de toute partie de construction distante de moins de 8m de façon à favoriser au maximum la sortie et l’évacuation des produits de combustion dans l’atmosphère.

 

Pour les toits terrasse et toits avec une pente inférieure à 15°, le débouché doit être situé à 1,2m (avec acrotère) ou 1m (avec acrotère).

 

 

 ♦ Prolongement

En cas de nécessité de prolongement, par le haut ou par le bas, d’un conduit métallique existant, celui-ci ne doit être effectué qu’avec des composants compatibles avec ceux du conduit d’origine pour assurer une continuité parfaite (emboitement, étanchéité, résistance thermique…)

 ♦ Distance de sécurité 

Elle se définit comme étant la distance à respecter entre la paroi extérieure du conduit de fumées et les matériaux combustibles, ou dégradables sous l’action  de la température, les plus proches.
Elle dépend des caractéristiques de conduits métalliques des fabricants, mais on peut retenir, en règle générale, la distance de 8cm.
Il convient également d’assurer une ventilation efficace autour du conduit pour éviter tout piège à calories.

 

 Pour les conduits de raccordement, les règles sont les  suivantes :

♦ La jonction du conduit de fumées et du conduit de raccordement doit se faire avec un élément spécial :

Pour les conduits maçonnés : utiliser un raccord poêle – tubage avec une plaque de propreté pour fermer le bas du conduit.
Pour les conduits métalliques : utiliser un raccord simple paroi- double paroi (ou réduction conique)
En tout état de cause, l’emboitement entre l’élément spécial et le conduit de raccordement doit être d’au moins 40mm.

♦ Un dévoiement est autorisé avec une pente de 45° maximum (sur une hauteur maximum de 3m pour un conduit individuel).

Remarque : la présence d’un dévoiement sur le conduit de fumées n’interdit pas la réalisation d’un dévoiement sur le conduit de raccordement.

♦ Distance de sécurité

Une distance de sécurité est à prévoir entre le conduit de raccordement  et  toutes parois combustibles :
3 fois le diamètre nominal du conduit (soit 45 cm pour un conduit de Ø150mm) avec un minimum de 375 mm.
1,5 fois le diamètre nominal du conduit avec une protection contre le rayonnement créant un vide d’air et fabriquée en matériau non combustible (soit 22,5 cm pour un conduit de Ø150mm).

Remarque : la distance de sécurité entre le conduit de raccordement et toutes parois non combustibles est d’1 fois le diamètre nominal du conduit, soit 15 cm pour un conduit de Ø150mm

 Pour en savoir plus, se reporter à la NF DTU 24.1 P1 de février2006 : http://www.boutique.afnor.org/NEL5DetailNormeEnLigne.aspx?&nivCtx=NELZNELZ1A10A101A107&ts=1489477&CLE_ART=FA115144


Nos marques